Tagged: te ora

DVD TE ORA

DVD TE ORA

Au temps des mémoires secrètes, avant l’aube du monde tel que nous le connaissons, vivaient les êtres de lumières. Remplis de l’énergie primordiale, ils se mouvaient dans des univers et des rêves qu’ils créaient. Cependant, du fait même de leur nature immuable, ils n’évoluaient plus et tendaient à disparaître. C’est ainsi que Kio, être universel, commença à observer de manière plus consciente leurs créations. Les soleils le surprirent par leur puissance, les étoiles par leur éclat, les nébuleuses par leurs couleurs froides ou chaudes et surtout les planètes par leur diversité. Kio redécouvrait la majesté de l’univers. Touché par ce sentiment inconnu, il voulut le partager mais ne trouva pas d’écho autour de lui. Devenu différent de ses frères et sœurs universels, il se trouvait seul pour la première fois. Il les chercha longtemps et plus loin que les mondes qu’ils connaissaient. Parfois une vibration lui indiquait qu’ils étaient près de lui, mais le voile du silence les séparait. Il continua son périple jusqu’au jour où il sentit plus rien. Il était arrivé dans l’univers du vide, une légende pour lui et ses semblables. Il ouvrit son cœur et regarda, la planète qui était là. « Bleue » fût sa première pensée et les couleurs devinrent plus intenses. Aussitôt, il arrêta le flux de ses pensées, saisit par la réaction de l’énergie autour de lui. Prudent, il prit forme et descendit vers la planète. Il la survola et l’explora à la recherche de la source du vide. Il comprit que tout était vivant mais sans harmonie, sans musique, d’où le silence, le vide.
Le DVD a été co-édité par Tamariki Poerani, TNTV, TFTN & Atelier Tahiti Docs. Il est constitué de l’intégralité du spectacle présenté pour le Heiva i Tahiti 2012 et complété de bonus : les répétitions, les costumes, la chorégraphie et les enregistrements de l’album en studio.

 

CD TE ORA

CD TE ORA

Au temps des mémoires secrètes, avant l’aube du monde tel que nous le connaissons, vivaient les êtres de lumières. Remplis de l’énergie primordiale, ils se mouvaient dans des univers et des rêves qu’ils créaient. Cependant, du fait même de leur nature immuable, ils n’évoluaient plus et tendaient à disparaître. C’est ainsi que Kio, être universel, commença à observer de manière plus consciente leurs créations. Les soleils le surprirent par leur puissance, les étoiles par leur éclat, les nébuleuses par leurs couleurs froides ou chaudes et surtout les planètes par leur diversité. Kio redécouvrait la majesté de l’univers. Touché par ce sentiment inconnu, il voulut le partager mais ne trouva pas d’écho autour de lui. Devenu différent de ses frères et sœurs universels, il se trouvait seul pour la première fois. Il les chercha longtemps et plus loin que les mondes qu’ils connaissaient. Parfois une vibration lui indiquait qu’ils étaient près de lui, mais le voile du silence les séparait. Il continua son périple jusqu’au jour où il sentit plus rien. Il était arrivé dans l’univers du vide, une légende pour lui et ses semblables. Il ouvrit son cœur et regarda, la planète qui était là. « Bleue » fût sa première pensée et les couleurs devinrent plus intenses. Aussitôt, il arrêta le flux de ses pensées, saisit par la réaction de l’énergie autour de lui. Prudent, il prit forme et descendit vers la planète. Il la survola et l’explora à la recherche de la source du vide. Il comprit que tout était vivant mais sans harmonie, sans musique, d’où le silence, le vide.
Le CD a été co-édité par Tamariki Poerani & Atelier Tahiti Docs. Prises de son et mixage ont été réalisés par Laurent Crosasso (Studio 540). Le CD comprend non seulement les chants et percussions de « Te Ora » mais nous offre également 2 chants supplémentaires extraits de spectacles plus anciens : Teki Te parau interprété par Marama ‘1’57) et Te Ariki Tuhoea (2’31). Les aparima de Te Ora sont interprétés par Guillaume Matarere et The Local Voices.